Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 18:12

 

La joyeuse équipe des équarrisseurs de la Noiraude a désossé avec brio l'auteur accueilli en ce jeudi 7 mars...

 

 

les équarisseurs

 

 

 

 

 

La pluie est au rendez-vous, une pluie froide, humide, toute mouillue et mouillante.

Alors que deux traces rouges sang s'agitent au delà des carreaux nous faisant perdre nos repères, nous décidons de quitter la voiture et d'affronter les éléments. 

 

 

Il faut être couillu pour aller à la rencontre de Jérôme Leroy...

                                       ambiance-a-la-pluie 1.1

 

 

 

 

Grâce à la Noirceur de la nuit nous  nous  perdons  dans un dédale de petits chemins gadouilleux et  apercevons enfin l'antre de la Noiraude . 

médiathèque de Pordic  

 

 

 

Dès son arrivée et avant séchage complet , la photographe décide de prendre ses repères ...

 

On est jamais trop prudent ... 

médiathèque pordic  

reperage sortie car ça peut tjrs servir surtout avec ça -

 

 

 

...car d'étranges phénomènes semblent en effet se dérouler. 

Des points obscurs sont de suite repérés par la photographe ...

point strategique 2

Le spot  de l'apocalypse  ...                                          

"Nous avons les moyens de vous faire parler !"

 

 

 

...en concurrence directe avec le lampion terrestre  

plié par la douleur ...    

point strategique 3

 

 

 

 

 

C'est alors qu'une ombre furtive  lui rappelle qu'on ne badine pas avec l'électricité...

 

point strategique 1 car il se passe de s choses bizarres

 

 

...osant même se poser parmi le public lors d'une lecture...                                            

...démoniaque...

 

ambiance-ca fait peur

 

 

 

 

 

Mais notre jeune reporter a plus d'un tour dans son sac pour prendre ses marques et nous annoncer la suite des réjouissances !

 

 

Des chaises qui n'attendent que nous ?

fauteuils 2

 

 

 

 

Deux assises ressemblant étrangement à des fauteuils Voltaire...

fauteuils

 

 

 

 

 

Une ancienne machine à écrire attend patiemment des doigts  motivés qui imagineront  sans aucun doute le polar du siècle. Un bien bel objet à manipuler avec amour !

 

L'ambiance est polardesque et feutrée ...

 

 ambiance- feutree 2

ambiance-feutree 1

ambiance-feutree 3

 

 

 

mais,  pas que ....

 

 

...car l'équipe de la Noiraude n'a pas son pareil pour créer une ambiance chaleureuse et conviviale afin de  célébrer comme il se doit la venue de Jérôme Leroy !

 

ambiance-mais-pas-que

 

 

 

 

En parlant de Jérôme ...

... discret, prêt à se faire désosser en bonne et due forme par nos équarrisseurs...

j-leroy

 

 

 

 

 

 

Début des hostilités, avec un  texte plein d'humour résumant parfaitement , semble t-il , le parcours d'écrivain de jérôme Leroy, qui se définit lui-même écrivain/saboteur...

 

Une bonne entrée en matière . 

 

présentation

 

 

Jérôme est attentif ...

insolite-3

 

 

 

 

 

Les équarrisseurs se lancent alors dans la lecture de nouvelles   écrites par Jérôme Leroy.

 

 

 

"Le déclenchement muet des opérations cannibales" 

 lecture-4-bis

 

 

 

 

"L'insomnie de 5h13" 

lecture-3

Notons ici la présence d'un équarrisseur particulier, prêcheur sur chaire à ses heures perdues (et non pas pêcheur de chair dans un monde perdu...)

 

 

 

 

"Le fabuleux destin de Virginie Moulin"

lecture

 

 

 

Les deux premières nouvelles sont issues du recueil  

"Comme un fauteuil Voltaire dans une bibliothèque en ruine"

paru aux éditions mille et une nuit .

.Comme un fauteuil Voltaire...

 

La troisième est issue de "Quelque chose de merveilleux" paru aux éditions du Rocher. 

Quelque-Chose-De-Merveilleux-

 

 

 

 

 

 

Discussion fort intéressante avec Jérôme Leroy  à la suite des différentes lectures.

N'ayant absolument rien noté, je vais tenté de faire appel à ma mémoire d'une semaine pour vous jeter ( en vrac) ce que j'ai retenu...

 

 

-A- Jérôme aime: 

 

1 -Parler de la fin D'un monde et non pas la fin Du monde !

Y a pas que l'apocalypse dans la vie !

 

2 -Garder une certaine liberté face aux objets technologiques... 

 

3 -Les longs titres (dont il nous parle avec beaucoup d'humour et quelques anecdotes).

 

4 -Le vin plutôt que la bière

 

5 -Sa région 

 

6 -Ses reporters-photographes attitrés 

 

7 -Utiliser le "Je" pour mettre en scène ses personnages .

Il le  fait d'ailleurs avec brio dans "La grande môme" et "Le bloc" .

Chose relativement peu aisée que de se mettre dans la peau d'une jeune fille de 17 ans ou encore dans celle d'un fasciste...

Respects Mr Leroy !

 

 

-B- Il n'aime pas: 

 

1 - Aborder dans son oeuvre un sujet de société  sans se mouiller... d'où l'utilisation des deux premières personnes du singulier dans certains de ses écrits. (cf 7 de A)

 

2 -Etre gentil ( là, il y a erreur, humour ou mensonge ...)

 

3 -Etre toujours disponible et dépendre des technologies modernes dans une société du "tout, tout de suite" et du "rien, plus tard".

 (cf 2de A)

 

4 - La censure  !

 

5- L'obligation de répondre à une contrainte dans son oeuvre.

(cf 2 de B car en fait il lui arrive de répondre à une contrainte si elle ne lui apparaît pas comme une vilaine mais gentille contrainte.En fait Jérôme est un gentil qui s'ignore!)

 

6 - Certains mots:  impacter, géolocalisation ... et certaines expressions : " je reviens vers vous" ...

Il n'a pas tort pour cette dernière. Dans une expo,lorsqu'on me dit "Je reviens vers vous",  "JE" ne revient jamais. On doit côtoyer les mêmes "JE" lui et moi.

 

 

 

 

 

 séance de dédicaces...

 

jerome

 ded-jerome

C'est pour moi, c'est pour moi !

 

 

 

...et la présence de quelques célébrités s'il vous plaît !

 

Saluons donc au passage Hervé Sard un auteur que j'affectionne particulièrement et que je suis ravie de revoir en ce 7 mars 2013 !

 

ded-2

 

 

 

 

 

 

Tout ceci n'aurait pu avoir lieu sans notre vache préférée, la  Noiraude, qui ne sera jamais un cheval !

Nous n'avons aucun doute sur ce fait  car notre jeune reporter l'a immortalisée.

 

noiraude par làpar ci

      Elle gambade par ci .......       Elle gambade par là ....

 

 

 

plane au dessus du monde qui se tient à carreau

C'est qu'elle aime ça, le NOIR !  

 

 

 

 

Merci la noiraude d'avoir plané au dessus de nos têtes pour veiller au bon déroulement de la soirée.

 

Merci les équarrisseurs d'avoir désossé Jérôme Leroy, de l'avoir "contraint" sans jamais le forcer...

 

 

Merci Jérôme pour ta présence, ton franc-parler et ....

ta gentillesse légendaire !      

 

 

Et enfin merci Lili pour tous ces moments que tu as su immortaliser avec sérieux et ...humour .  

 

 

                         

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche