Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 14:57

 

Impossible comme l'an dernier de faire une p'tite publication avant l'ouverture du festival... mais une petite baffouille s'impose tout de même  pour mettre à l'honneur les 15 printemps de ce délicieux cru 2011 .

noir sur la ville 2011

 

 

 

 

De nombreux auteurs ont honoré de leur présence cette 15 ème édition , j'aurai pu comme chaque année faire exploser mon compte bancaire , dilapider mes derniers euros... mon objectif était tout autre cette année ...

Tenter de franchir le seuil  sans laisser mon addiction "polardesque" prendre le dessus. Tenter de dévorer les polars des yeux sans en toucher un seul.

Challenge terrifiant et Ôh combien frustrant ! 

 

 Comme à son habitude, la salle était bondée, les amateurs de Bons polars étant au rendez-vous !

Un avantage certain pour la réussite de mon entreprise ! il était en effet difficile, voire impossible d'atteindre les auteurs, de trouver un petit espace libre pour étendre son bras tel un morceau de caoutchouc et attraper le livre tant convoité !

Mon défi semblait  réalisable ... me contenter cette année de regarder sans toucher,  sans lire une quatrième de couverture était peut être possible !

 

 J'y ai cru jusqu'à l'extrémité de la première allée. Là, presque dans l'angle , des livres ont attiré mon regard qui lui même a attiré mes bras en caoutchouc qui se sont quant à eux  frayés un chemin jusqu'aux ouvrages  (mon cerveau doit être complice !) . 

 

   L'auteur en question n'était autre que Marin Ledun, écrivain discret , très sympathique qui m'était jusqu'alors inconnu,  lauréat du trophée 813 pour son  roman "Les visages écrasés" , mais je ne le savais pas encore ! et ce n'est pas pour cette raison que ....

 

Je suis  repartie  avec ce livre ...

 modus operandi

 

Et celui-ci ...

 zone est

 

 

Lire une quatrième , puis deux ... puis .... peut nous être fatal à  nous,  les "buveurs d'encre" et relever un tel défi est très difficile à "Noir sur la ville" . Je me félicite (un peu) de n'avoir acheté que 4 livres ... 2 pour moi  , 2 pour mon fils. 

 

 

"L'école ça sert à rien" de François Braud

l'école ça sert à rien 

 

 

"Trois fêlés et un pendu" de Jean-Hugues Oppel

trois-feles-et-un-pendu-

 

 

 Je suis venue, j'ai vu, j'ai  perdu ! 

 

 

Rendez-vous est déjà pris pour 2012 !

 

Au diable les challenges !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alain 20/11/2011 17:38

Oui, à l'année prochaine..

Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche