Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 08:53

 raclee-de-verts-  

Raclée de verts ou raclée de vers ?

 

Michel est un crétin, un vrai. Il ne vit que pour une chose , le foot, qu'il regarde par la petite lucarne chez lui sur son canapé miteux et sa tenue de circonstance.

 

Chaque match lui impose une petite "sucrerie" , cette envie débile de tuer des vieilles dames. 

Alors Michel choisit ses proies, les suit et s'introduit chez elles . La plupart du temps ça se déroule comme il le souhaite. Devrions-nous dire comme il  le "faut" car Michel ne calcule rien, Michel n'est pas fort en maths.

A côté de lui vit le pauvre Janvion, un chien aussi crétin que lui . Ce canidé subit les humeurs et les affres de son maître. Pas de chance pour lui, Michel n'a pas fait de stage à la SPA , Michel n'est pas fort en relations canines.

Et puis un jour il commence à se passer d'étranges "choses" dans le pauvre corps de Michel . Chaque meurtre déclenche la perte d'un sens...  

 

Là je me dis "super ! on va faire un peu de sciences, on va en apprendre davantage sur les 5 sens ! Un truc qu'on ne connaît pas quoi ! ".

Malheureusement Michel n'est pas fort en sciences...

Ce qui aurait pu lui être bénéfique (comme par exemple , faire travailler ses petits neurones en forme de ballon de foot ) va lui être fatal ... c'est le principe du pénalty qui rate la lucarne  et fait hurler la foule en délire. La partie est terminée. 

 

Un petit polar à la Férey comme on les aime. Humour noir et déchéance ( voire déliquescence..)   sont au rendez-vous. 

J'ai tremblé en apercevant le mot "foot" sur la quatrième de couverture .Mais je vous rassure, moi qui ne suis pas la reine du ballon rond, je n'ai pas souffert !  Car ici il n'y a que Michel qui aime le foot et dans ce domaine, il excelle !

 

 

Un roman à ranger près de "Cinquième étage" de Cyrille Audebert  et "Ainsi fut-il" de Hervé Sard , doués d'un délicieux cynisme et d'une étrange faculté: aborder le très noir avec un "phrasé" tragi-comique. Michel aurait plutôt dit "humoristico-tragique"...mais ça c'est Michel .

 

Tout fout le camp ... mais c'est bon .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude Le Nocher 03/08/2013 10:45

Bonjour. L'ironie de Caryl Férey est ici délicieuse. Les admirateurs de l'ASSE (Saint-Etienne) apprécieront moins, mais c'est un très bon roman court. Amitiés.

l'oiseau livre 28/08/2013 07:27



En effet Claude, certains supporters devront passer leur chemin car "le match" pourrait leur sembler  hors jeu . Mais quel plaisir pour nos 5 sens d'y assister ! 


Amitiés !



Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche