Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 13:28

 

Rouge c'est la vie

 

Quatrième de couverture:

Mai 68: j'avais quatorze ans, elle aussi. c'était le temps des banderoles, des slogans, des drapeaux rouges, des manifs. Le temps du militantisme. Pour moi, dans les rangs trotskystes, à la ligue communiste. Pour elle, au Kibboutz. Trente ans plus tard, la tentation était forte de jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur, de raconter une histoire d'amour aussi...

T.J.              

 

 

Un roman très autobiographique loin du monde "Noir" de Thierry Jonquet mais lu avec tout autant de plaisir car la construction en est originale.

 

Deux mondes parallèles se côtoient.

 

L'un , plongé dans la réalité, le militantisme, l'appartenance à un groupe, la construction d'une identité, la quête d'un monde meilleur...

Ce monde appartient à Léa et Victor, protagonistes du roman.  

 

 

L'autre est plongé dans l'imaginaire. Par le biais d'une organisation digne des renseignements généraux, il ne laisse rien au hasard. Et ça tombe bien, il appartient justement à Mr Hasard...

Dirigeant d'une "entreprise" peu commune avec de multiples sections pour lesquelles travaillent d'arrache-pied de nombreuses petites "fourmis" afin que ce putain de monde tourne rond ! 

 

Il y a le monde d'en haut et le monde d'en bas...

 

Comme dans tous les Jonquet, la fin est à la hauteur. 

Je suis particulièrement touchée par l'écriture des dernières pages. 

 

Je ne saurais dire si Thierry Jonquet savait écrire des histoires d'amour. 

Mais il a su en écrire une avec passion, humour et ....amour.

La sienne. 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oiseau livre - dans Thierry Jonquet Coups de foudre
commenter cet article

commentaires

Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche