Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 11:45

"ZONE EST"   thriller d'anticipation  ...

 

A la lecture, je n'ai pu m'empêché de penser à Huxley et Orwell. Allez savoir pourquoi ...

 

 

 

 

zone est

 

Quatrième de couverture:

Thomas Zigler n'aurait jamais dû regarder dans la carte mémoire de sa victime. Ce qu'il y a vu est inconcevable pour les habitants de la Zone Est: une femme, belle, sans artifices et épargnée par le virus. Pourtant, Thomas sait que personne ne peut survivre sans organes artificiels et autres prothèses. Alors d'où vient-elle ? De l'autre côté du mur qui emprisonne à jamais la Zone Est ? Thomas n'a pas le temps de se poser de questions. Les criminels sans visage pour lesquels il travaille sont déjà à ses trousses. Thomas est bien décidé à sauver sa peau et à découvrir ce qui se trame dans cette communauté coupée du monde. Car ce qu'il a vu, c'est un espoir , un mince espoir...

 

 

 

 

D'un tout autre genre que "Modus Operandi" , Marin Ledun nous entraîne dans le vertige d'un futur où la liberté d'exister  et respirer n'existe plus. 

 

Le personnage principal, chasseur de données, poursuit ses cibles pour leur voler toute ou partie de leur mémoire....   Des nanovirus et autres vilains micro-organismes  sévicent... Les habitants de cette zone vivent six pieds sous terre et ne voient le jour que très rarement ou pas du tout ...

La plupart de leurs organes ont été remplacés par des prothèses . Les lobbies règnent en maîtres dans cet environnement nauséabonde , étouffant et écrasant. 

 

Vous l'aurez compris, l'athmosphère est lourde et la couleur dominante le gris... Saturation totale dans cette bulle "aseptisée".  

 

 

J'adhère totalement au style  de Marin Ledun et la lecture de " Zone Est" ne fait que renforcer ce plaisir . Le texte  est écrit  à la première personne  du singulier et au présent , ce qui m'a  fait glisser dès les premières pages dans la peau du personnage principal qui de surcroît est resté " humain" et épris de vérité .

Pendant les quelques 400 pages, j'ai vécu avec des prothèses et leurs conséquences, j'ai participé à des luttes sanguinaires et ai vu mourrir des êtres chers ...  pour connaître enfin toute  la vérité sur cette ZONE ... 

 

Lorsque j'ai  achevé la lecture de " Zone ESt" , j'ai alors relu la dédicace de  Marin Ledun . Elle termine ainsi : 

ET SI .....

 

 

Pour en connaître davantage sur cet auteur, délicieusement sympathique C'est ICI 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche