Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 15:14

 

Têtes d'affiche affichées

 

 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images

 

 

 

Des trésors exposés

 

 

 

J'ai fait une fixette sur cette bière ...

 

 

 

 

 

2004, 2006, années fétiches, allez savoir pourquoi. Certains le savent, d'autres pas.

 

 

Tati Mouzo et Didier Lange

 

 

 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images

Des clins d'oeil au passage

 

 Noir sur la Ville 2016 en images
 Noir sur la Ville 2016 en images

 

Quelques auteurs

 

Anne-Céline Dartevel et Marc Villard

 

Alain Emery

 

Jérôme Leroy et Benoît Séverac

 

Caryl Férey

 

Christian Roux

 

Hervé Le Corre

 

Jérôme Leroy et Benoît Séverac

 

Franck Bouysse

 

Jérôme Leroy et Tim Willocks en pleine partie d'échecs .

Benoît Séverac et Alain Emery.

 

 

 

Un beau weekend, de belles rencontres et retrouvailles, un monde fou donc peu de photos mais une fois de plus de beaux souvenirs à Lamballe avec Noir sur la Ville, le festival sans lequel l'automne serait bien tristounet. 

 

 

Repost 0
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 14:36
Editions Paul et Mike - 2014

Editions Paul et Mike - 2014

J'aime particulièrement les nouvelles noires. C'est un exercice de style qui ne fait aucun cadeau à l'écrivain. Ce doit être bref, intense, habillé d'un départ rythmé et d'une fin parfaite. J'entends par parfaite celle qui nous laisse sur le carreau.

Alain Emery excelle dans cet exercice. Auteur à la bibliographie impressionnante , il marque les esprits par sa simplicité et son humilité face à son œuvre .

 

La racine du fleuve est un recueil composé de 5 nouvelles.

Quelques lignes sur chacune.

 

Quatre joueurs attablés

 

Tranche de vie d'un dandy, joueur invétéré et gigolo à ses heures perdues et de son amie Manouche, rejetant convenances et hypocrisie, régnant sans partage sur sa bande de copains. Manouche a écrit un bouquin. Elle choisit cependant de rejeter la gloire préférant l'insouciance de la vie. Mais le succès est un monstre qui dévore et peut-on réellement en faire abstraction ? Et si la jalousie s'en mêlait ?

 

Aux abois

 

La victime est rarement celle qui est montrée du doigt et le coupable ressemble souvent à une meute de chiens enragés.

 

La racine du fleuve

 

« La peur est un poison violent, mille fois plus efficace que celui dont les indiens enduisent le bout de leurs flèches. Distiller cette horreur est un art. » (p 42)

 

Un juge, hanté par son passé dans les colonies, un greffier à sa botte, un journal et des révélations.

Jeu du chat et de la souris entre juge et assassins... A moins que ne se déroule sous nos yeux une partie d'échec bâtie sur la manipulation et la stratégie.

 

 

L'heure des braves

 

...Ou, quand la charité finit par avoir votre peau.

L 'agonie de la charité a le goût amer de la jalousie...

 

 

Les ficelles

 

Un médecin à femmes, un fossoyeur à perdrix.

« Les rumeurs sont pareilles aux sources »...et la jalousie est un très, très vilain défaut !

 

 

 

Finesse, subtilité, douceur dans la noirceur de l'âme humaine, Alain Emery est sans aucun doute un poète dont la sensibilité au monde qui nous entoure est flagrante.

Un nouvelliste capable de dépeindre la bêtise du genre humain avec poésie et délicatesse.

A lire au bord d'une rivière ou d'un fleuve sombre et silencieux, dont le courant englouti nos travers et notre noirceur intérieure.

 

 

 

Pour en apprendre davantage sur sa bibliographie, c'est par ICI.

 

Repost 0

Dans Quel État J'erre ...

  • : l'oiseau livre
  •  l'oiseau livre
  • : Du polar, du noir
  • Contact

victimes

un compteur pour votre site

Recherche